«Filigranes Pour Tous» : l’IRHT participe à l’IRIS Sciences des données, données de la science de PSL

Dans le cadre des Initiatives de Recherches Interdisciplinaires et Stratégiques (IRIS) financées par PSL (Paris Sciences & Lettres) de 2017 à 2019, l’IRHT s’associe à l’École nationale des chartes et à l’École normale supérieure dans le projet « Filigranes pour Tous ». Celui-ci vise à construire un nouveau corpus et développer une nouvelle méthodologie pour l’identification de filigranes médiévaux et de la première modernité. Le corpus initial sera constitué en collaboration avec des services d’archives et des bibliothèques, en se concentrant principalement sur des filigranes français.

Filigrane (Archives nationales)

La technologie de reconnaissance optique par les réseaux de neurones (deep learning) sera utilisée pour procéder aux identifications à partir des images collectées sur des sources originales diverses et non à partir de dessins réalisés par les chercheurs. Le projet utilisera un équipement composé de smartphones et des feuilles lumineuses pour les prises de vues.

Des études plus approfondies seront nécessaires pour vérifier si les corpus disponibles en ligne pourraient être inclus dans la base de données servant aux comparaisons/identifications.

Lorsque le logiciel correspondant aura atteint un stade de développement satisfaisant, il est prévu de le mettre en œuvre sous forme d’une application pour des smartphones, afin de permettre à des chercheurs, des experts, des conservateurs et des marchands de pouvoir identifier des filigranes instantanément, en ajoutant leurs propres images et des métadonnées de base au corpus (crowdsourcing). Les utilisateurs seront invités à suivre des directives communes pour l’acquisition d’image, en utilisant des outils inclus dans l’application afin de collecter de manière cohérente les nouveaux filigranes et d’enregistrer les échelles.

Filigrane (Archives nationales)

Le projet sera présenté le 5 octobre à Paris par Olivier Poncet (ENC) lors de l’Atelier Digit_Hum organisé à l’ENS, http://www.transfers.ens.fr/atelier-digit_hum-2017, puis les 19-20 octobre à Vienne par Marc Smith (ENC) à la 4th international conference on watermarks in digital collections organisée par l’Österreichische Akademie der Wissenschaften, http://www.memoryofpaper.eu/registration/4conf.html. Sa mise en œuvre sera assurée, à partir de début 2018, par un doctorant de l’ENS pour le volet de la reconnaissance optique et par un ingénieur d’études pour la constitution du corpus.

Filigrane (Archives nationales)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *