Catégorie : Les manuscrits philosophiques (2001-2002)

Pour l’historien de la philosophie, le manuscrit est à la fois le principal support de la matière textuelle qu’il étudie et le témoin de l’exercice de la philosophie au Moyen Âge. En suivant les voies de la transmission des manuscrits philosophiques et les modalités de leur diffusion dans plusieurs aires culturelles (byzantine, arabe, juive, latine), on étudiera les relations entre les formes du manuscrit et le développement des pratiques du savoir. Ces rencontres voudraient favoriser la réflexion sur l’utilisation des méthodes de l’histoire des textes dans l’écriture de l’histoire de la philosophie.

Les instruments de travail pour l’étude des manuscrits philosophiques (7 février 2002)

Daniel Delattre − Les manuscrits grecs de la bibliothèque de l’épicurien Philodème : faciliter l’accès aux papyrus carbonisés d’Herculanum On commencera par une rapide présentation du Corpus dei papiri filosofici greci e latini en cours de publication