Catégorie : Les traductions au Moyen Âge et à la Renaissance (2000-2001)

La traduction est une donnée à la fois fondamentale et omniprésente de la circulation et de la transmission des textes au Moyen Âge et à la Renaissance, qu’il s’agisse de translations dans le temps ou dans l’espace géographique et culturel (par exemple des Grecs aux Arabes, des Arabes aux Latins), ou dans l’espace social (d’une langue savante au vernaculaire ou l’inverse). On en envisagera ici divers aspects qui ont à voir avec les problématiques et méthodes habituellement mises en œuvre à l’IRHT : celles de l’histoire des textes, de l’ecdotique, de l’histoire littéraire et doctrinale.

Le français et le latin des actes administratifs : échanges linguistiques et rapports de droit (31 mai 2001)

Caroline Bourlet − Les traductions dans les documents urbains de la France du nord à la fin du Moyen Âge Lorsqu’on dépouille des archives, il est relativement fréquent de rencontrer des traductions.