Le renouveau de la base CartulR

La base CartulR a connu sa première édition en 2006. Elle a connu depuis de nombreuses évolutions et aménagements techniques et scientifiques. Elle connaît ici une nouvelle édition sur ces deux plans, technique comme scientifique.

Conçue dès l’abord comme évolutive, elle a fait l’objet de nombreuses corrections, notamment grâce aux chercheurs qui ont transmis et continuent à transmettre leurs remarques à l’équipe. Les nouveaux interfaces d’administration permettent désormais d’intégrer corrections et suggestions plus rapidement et plus aisément.

Sur le plan scientifique, on notera que les liens avec Medium et avec Regecart ont été insérés ; mais l’apport le plus important réside dans l’insertion dans CartulR des données produites par le projet « Répertoire des cartulaires d’institutions religieuses médiévales sises dans l’espace wallonactuel » mené entre 2014 et 2016 par Nathalie Verpeaux dans le cadre d’un postdoctorat à l’université de Namur (équipe PraME), prépubliées en fichiers PDF (http://www.prame.be/cartulaires). Ces données, qui mettent à jour et complètent les données du répertoire d’Henri Stein, concernent les cartulaires ecclésiastiques pour la Wallonie (sauf ceux de l’abbaye de Stavelot-Malmedy).

La base CartulR sert désormais de point d’ancrage pour les futurs répertoires de cartulaires européens, – et notamment le répertoire italien (dir.J.-M. Martin et C. Carbonetti) –, qui devraient voir le jour sous peu, dans lecadre du projet MECA (Medieval European Cartularies, programme quinquennal de l’École française de Rome 2017-2021, dir. P. Bertrand, F. Bougard et J.-M. Martin).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.