Le Recueil de portraits historiques d’Arras sur la BVMM !

La campagne de numérisation des manuscrits médiévaux de la Bibliothèque municipale d’Arras entre dans sa dernière ligne droite. Débutée en février 2018, elle concerne 830 manuscrits, soit environ 210 000 vues, progressivement mises en ligne sur la Bibliothèque Virtuelle des Manuscrits Médiévaux.

Pétrarque, Arras, Bibliothèque municipale, 944.2 (266) , f. 272.

Parmi les pièces majeures de la bibliothèque, le Recueil de portraits, ms. 944.2 (266), mis en ligne le 26 novembre dernier mérite une mention particulière. Bien connu des historiens des Pays-Bas bourguignons et des historiens de l’art, il était certes accessible en facsimilé accompagné d’un commentaire prosopographique et héraldique [Visages d’antan. Le recueil d’Arras (XIVe-XVIe s.), par Albert Châtelet, avec la collaboration de Jacques Paviot, Éditions du Gui], mais dans un volume coûteux et difficile d’accès, présentant de surcroît les portraits selon une organisation thématique qui n’est pas celle du manuscrit. Celui-ci s’ouvre par un index alphabétique des personnages puis fait défiler 289 portraits – il y en avait davantage à l’origine mais certains, comme celui de François Ier, sont aujourd’hui manquants – dessinés de rois, de ducs de Bourgogne et de membres de leur entourage aristocratique, masculins et féminins, depuis le milieu du XIVe siècle jusqu’au milieu du XVIe siècle. La plupart sont dus au peintre héraldiste Jacques le Boucq, de Valenciennes (mort en 1573), qui s’est fondé sur des gisants, des peintures ou des dessins pour réaliser cette galerie d’exception, dont le commanditaire n’est pas connu. À ces portraits de nobles s’ajoutent ceux d’écrivains et d’artistes, comme Pétrarque, Froissart, Rogier van der Weyden, Froissart, Jérôme Bosch etc.

Jérôme Bosch, Arras, Bibliothèque municipale, 944.2 (266) , f. 275.

Désormais accessible à tous sur la BVMM, la reproduction sera augmentée d’un index des noms de personnes dans les prochaines semaines. La campagne de l’IRHT à Arras, elle, s’achèvera au premier trimestre 2020, avant que la station de numérisation ne rejoigne la bibliothèque municipale de Valenciennes.

Rogier van der Weyden, Arras, Bibliothèque municipale, 944.2 (266) , f. 276.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Asinus Docet dit :

    “À ces portraits de nobles s’ajoutent ceux d’écrivains et d’artistes, comme Pétrarque, Froissart, Rogier van der Weyden, Froissart, Jérôme Bosch etc.”
    Et Froissart, il y est aussi ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.