BAMAT : de la microfiche aux notices croisées en ligne

Une des principales difficultés de la recherche en sciences humaines vient aujourd’hui de son propre foisonnement. Les deux derniers siècles du Moyen Âge n’échappent pas à ce paradoxe. Face à la multiplication des publications, de tous niveaux et de toutes sortes, le spécialiste, historien, littéraire, philologue, philosophe, a besoin de repères sûrs.

Le premier numéro de la revue Bibliographie du Moyen Âge Tardif (BAMAT) est publié par Brepols en 1991 sous la direction de Jean-Pierre Rothschild pour répondre au défi de la prolifération de la bibliographie courante, en privilégiant deux critères : la rapidité des dépouillements et la qualité analytique des notices. Elle est l’héritière du fichier Pellegrin tenu pendant des décennies dans la Section latine de l’IRHT et publié sous forme de microfiches en 1987 sous le titre de Répertoire bio-bibliographique des auteurs latins, patristiques et médiévaux.

La BAMAT devient ainsi une bibliographie des auteurs et des textes, spécialisée dans l’histoire des textes et celle des doctrines, incluant les manuscrits cités tant dans les catalogues par fonds de bibliothèques, par genres ou par auteurs que dans les éditions ou autres études. Cet instrument de travail se voulait la bibliographie générale des auteurs de toute la latinité, tant scolastiques qu’humanistes, mystiques ou politiques, de la fin du XIIIe à la fin du XVe siècle.

BAMAT Online

La version en ligne, BAMAT Online (BAMAT-O), prend aujourd’hui le relais sur la plateforme Brepolis http://apps.brepolis.net/BrepolisPortal/default.aspx. A terme, la BAMAT-O sera accessible par le biais de Medium, par la recherche des cotes de manuscrits.

Cumulant la bibliographie dépouillée depuis 1991, la BAMAT-O permet des recherches sur les auteurs et les œuvres de la fin du Moyen Âge, sur les manuscrits conservant les textes, et sur toutes les études parues à leur sujet. Complémentaire aux volumes papier, la BAMAT-O donne des réponses à toutes sortes de requêtes, permet de nombreux croisements d’information sur les œuvres, les auteurs et les manuscrits et propose des tris et des recoupements successifs favorisant les heureuses trouvailles.

La BAMAT a été couronnée par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en 1992 et 1999. La Médaille Brunet 2020 de l’AIBL a été attribuée à Jean-Pierre Rothschild pour son édition du volume 29.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search